Votre investissement immobilier locatif meublé en France

Comment obtenir un prêt immobilier quand on est expatrié ?

Acheter un bien à crédit en France quand on est expatrié n’est pas chose aisée. Toutefois, ne renoncez pas immédiatement à votre projet, car le pays présente un avantage non négligeable pour un investissement locatif ! Tout ce qu’il vous faut savoir sur le crédit immobilier expatrié est ici !

Quelles sont les étapes pour obtenir un crédit expatrié en France ?

Souscrire un prêt immobilier quand on est expatrié suit à peu près le même parcours d’un résident. Simplement, vous devez être conscient que les banques seront plus vigilantes sur votre dossier, celui-ci doit donc présenter toutes les garanties (solvabilité, apport personnel suffisant, sûreté réelle…).

En outre, vous vous verrez appliquer une surcote sur le taux d’intérêt, qui peut aller de 0.20 à 0.50 %. En effet, les banques considèrent que votre profil est plus risqué du fait de votre éloignement du territoire national. Le recours à un courtier peut donc s’avérer intéressant pour négocier le taux.

1. Première étape : Vérifiez l’éligibilité à un prêt immobilier expatrié

Pour obtenir un crédit immobilier pour expatriés, vous devez remplir certaines conditions :

  • Résider dans un pays politiquement stable.

Si vous vivez dans un pays de l’Union européenne ou sur le territoire de l’un des grands partenaires de la France que sont les États-Unis, l’Australie ou le Canada, votre dossier sera recevable. En revanche, si vous êtes expatrié dans certains pays d’Asie, du Moyen-Orient et d’Afrique, vous aurez du mal à le faire passer.

  • Avoir une situation professionnelle stable.

Vous pourrez prétendre à un crédit immobilier pour expatrié si vous êtes sous contrat de travail français et détaché à l’étranger ou sous contrat local, mais employé par une entreprise française. En revanche, si vous êtes employé par une société étrangère sous contrat local ou indépendant dans votre pays d’accueil, alors vous ne pourrez pas obtenir de financement.

  • Un taux d’endettement à 33 %.

Le taux d’endettement vient limiter votre capacité d’emprunt, en posant en principe que vos charges, mensualités de crédit incluses, ne doivent pas représenter plus d’un tiers de vos revenus.

  • Deuxième étape : Trouver une banque qui accorde un prêt immobilier à l’expatrié français

La notion d’expatrié a peu de sens pour la banque, ce qui l’intéresse c’est si vous êtes ou non résident fiscal. La plupart des établissements bancaires réservent leurs offres de prêts immobiliers aux résidents fiscaux, tout comme les banques en ligne.

  • Troisième étape : Fournir les justificatifs d’un prêt immobilier pour Français expatriés

Pour un crédit immobilier expatrié, la banque demande :

  • Un justificatif d’identité et de domicile
  • Les derniers avis d’imposition
  • Les trois derniers relevés de compte
  • Vos derniers bulletins de salaire
  • Votre contrat de travail
  • Quatrième étape : Mettre en place le financement

Les garanties d’un crédit expatrié :

Autre étape et pas des moindres : l’obligation de garantir votre prêt expatrié contre les risques de décès, de perte totale et irréversible de l’autonomie (qui vous empêcherait de travailler) et de défaillance dans le remboursement du crédit. Comme si vous étiez en France, vous devez donc souscrire deux garanties : une assurance de prêt et une sûreté.

  • L’assurance emprunteur pour expatrié : vous avez tout intérêt à opter pour un produit sur mesure plutôt que pour le contrat groupe de la banque. Il prendra mieux en compte les spécificités de votre situation.
  • La sûreté : il en existe deux types : la sûreté personnelle, avec le cautionnement par un organisme de cautionnement ou une personne physique, et la sûreté réelle, avec l’hypothèque, l’inscription du privilège du prêteur de deniers et le nantissement. Pour un crédit expatrié, la banque n’acceptera que l’hypothèque, qui lui permettra de saisir et revendre le bien immobilier en cas de défaillance dans le remboursement.

Pourquoi l’investissement locatif clé en main facilite le financement des expatriés ?

Comme évoqué précédemment, obtenir un prêt immobilier pour non-résident fiscal est long et contraignant. Pour concrétiser plus facilement votre projet d’achat immobilier, une solution existe : l’investissement locatif clé en main. Expat’Invest vous propose ainsi de prendre en charge toutes les étapes qui jalonnent une acquisition immobilière, de la sélection du bien à la gestion de la location en passant par l’obtention du financement.

La Location Meublée Non Professionnelle (LMNP), choix idéal pour votre futur projet  

Si vous souhaitez accroître votre patrimoine immobilier et bénéficier de compléments de revenus, le LMNP est fait pour vous. Ses avantages sont en effet nombreux : 

  • Ce statut est généralement plus rentable car les loyers sont plus élevés que la location nue. 
  • Vous bénéficiez d’une fiscalité avantageuse car vous avez la possibilité de déclarer vos loyers comme des revenus commerciaux et non fonciers, via le régime BIC.
  • Vous déduisez chaque année l’amortissement de votre bien des revenus liés à votre investissement et profitez d’une imposition faible voire nulle sur plusieurs années. (1)   
  • Vous récupérez la TVA de 20 % réglée lors de l’acquisition de votre bien neuf. (2)

Investir en LMNP, il n’y a pas plus simple quand on veut optimiser sa fiscalité, générer des revenus complémentaires, préparer sa retraite et se constituer un patrimoine.

Expat’Invest vous accompagne dans l’obtention de votre financement pour votre futur projet immobilier et bien plus encore :   

En investissant avec Expat’Invest, vous bénéficiez des avantages de la location meublée gérée en résidences seniors et profitez de notre expertise pour toute la gestion du bien : recherche de locataires, état des lieux, quittances, paiement des charges, entretien… Un avantage non négligeable lorsque l’on vit à l’étranger.  

Avec Expat’Invest, vous économisez un temps en évitant de revenir plusieurs fois. Les experts Expat’Invest sauront vous conseiller sur les opportunités à saisir, et les lieux où investir. À aucun moment vous n’aurez besoin de revenir en France. Nous vous accompagnons dans vos investissements immobiliers locatifs en France grâce à un dispositif 100 % digital : informations, signature de la réservation, suivi administratif, acte de vente mais également dans vos démarches d’obtention de votre financement pour votre futur projet immobilier. En effet, une attention particulière sera accordée à l’expertise et à la fiabilité de l’organisme spécialisé proposé. 

Pour plus d’informations, contactez l’un de nos conseillers dédiés : Ici 

Par téléphone : +33(0)1 88 88 10 69 

(1) Dans le cadre de la Location Meublée Non Professionnelle (LMNP), revenus nets d’impôts à due proportion du montant des investissements.

(2) Remboursement de la TVA au taux actuel en vigueur, dans le cadre de l’acquisition d’un bien immobilier dans une résidence avec services ou de tourisme gérée par un exploitant professionnel – article 261/D4 du code général des impôts. 

 Source : Les Secrets de l’Immo, juillet 2021